Sacrements pour les personnes malades

 » Ce sacrement est conféré aux personnes gravement malades et « peut être réitéré si le fidèle qui a reçu l’onction et s’est rétabli, redevient malade ou si, durant la même maladie, le péril devient plus grave ».

– Introduction du pape Paul VI au Rituel du sacrement des malades

 

Sacrements à l’approche de la mort

La recommandation des mourants est une prière liturgique prévue et proposée dans le Rituel (n° 208 à 223). Elle s’appelait autrefois « prière des agonisants ». Le signe liturgique particulier est celui de la signation baptismale sur le front de la personne mourante.

« Lorsqu’un des leurs va mourir, l’amour fraternel pousse les chrétiens à lui manifester leur présence, leur solidarité, leur communion… Pour manifester le sens de la mort chrétienne, il est souvent opportun de faire sur le front du mourant le signe de la croix, dont il a été marqué pour la première fois, lors de son baptême… On choisira très librement prières et lectures… en s’adaptant…  Elles seront faites lentement, à voix plutôt basse, avec des temps de silence… prière très brève, répétée doucement … » – Rituel n° 209 et 210

Texte et saint du jour

dimanche 09 mai 2021

6ème Semaine du Temps Pascal

Saint Pacôme le Grand - Fondateur du cénobitisme chrétien (✝ 346)

1 Jn 4, 7-10

Agenda
Voir l'agenda